Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

couverture-carnets-roses.jpg


 Les carnets roses de Joy Means Sick et Sans Congo est une série d'articles sur le cinéma érotique coréen sous forme d'échanges épistolaires entre deux adolescents. Les propos qui y sont tenus sortent de l'univers mental de Joy Means Sick et Sans Congo à l'âge de 14 ans, survète Sergio Tacchini, 3310 et tout. Dans le prologue (qui n'a vraiment rien d'érotique mais qui aborde des sujets délicats), il écrit à son pote Sans Congo, envoyé en pensionnat il y a deux ans dans la région Centre après une tentative d'aggression sexuelle sur la CPE de son collège. On rappelle que Sans Congo est un élève taquin mais brillant et qu'il a même un an d'avance dans ses études. A l'époque agé de 11 ans, interrogé par la police, il déclara que c'était l'autre qui l'avait chauffée. Ces jeunes n'existent plus (ou presque) et la rédaction ne saurait étre tenue responsable de leurs propos. 


 

stateless thinfs

PROLOGUE (pas rose du tout) : Stateless Things, Kim Kyung-mook, 2012

 

 

faceless_things_2005.jpg 

EPISODE 1 (trash) : SEX/LESS, Faceless things et la surprise du chef, Kim Kyung-mook, 2005-?

 

 

the aema woman 

EPISODE 2 (light) : The Ae-ma Woman, Jeong In-yeob, 1982

 


to you from me 

EPISODE 3 (arty) : To You From Me, Jang Sun-woo, 1994


 

yeongjas heydays

 

EPISODE 4 (social) : Yeong-ja's Heyday, Kim Ho-seon, 1975

 

 polaroid-k7

 

EPISODE 5 (politique) : North Korean Prostitutes, Park Jae-seok, ?


 

poster

 

EPISODE 6 (en relief) : Natali 3D, Joo Kyung-jung

 

 


Partager cette page

Repost 0
Published by