Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 12:05

Introduction : la rédaction poursuit ici sa série "les carnets roses de Joy Means Sick et Sans Congo", échange épistolaire entre deux adolescents qui débuta au cours d'un article sur  Stateless Things (cliquez ici) de Kim Kyung-mook et qui s'est poursuivi par un autre sur les courts de métrages de ce même réalisateur (cliquez ici). Le film dont il est question aujourd'hui était présenté dimanche 4 novembre 2012 à l'occasion du Festival du Film Coréen à Paris (lien vers le site)

 

The Ae-ma Woman, Jeong In-yeob, 1982

Madame Aema


Wesh wesh sale trizo,

Bon mon gars je vais pas passer par v’là les chemins t’es trop un ouf mon gars je sais même pas si je peux répondre à ta lettre tellement je flippe ma mère que ça serve de pièce à conviction dans une affaire de viol sur personne en danger. Mon gars j’avais pas vomi depuis ma gastro à la rentrée de la sixième mais là c’est trop cheum ce que tu racontes, j’ai mal au bide et franchement t’as vu les bas fonds d’internet je connais mais là c’est un trip façon youporn featuring le gang des psychiatres de l’anus tu m’as trop fait bader. Franchement t’es trop un batard de me raconter ça, je t’ai dit que c’est pas moi qui ait ken ta cousine, ouallah la tournante j’y étais pas ou au pire j’ai juste regardé et c’est Julien qu’a mis la vidéo sur youtube. D’ailleurs t’es trop un mytho, ma reuss elle est en pèlerinage à Lourdes pour son œil chelou là et c’est toi qui a vu un miracle poto. Je sais que t’es trop en chien sur elle mais franchement bat les pattes c’est une meuf bien religieuse et tout. Non mec sérieux je vais appeler les potos on va monter une expédition pour te sortir de ta prison pour garnements ou je sais pas quoi parce que là y a trop de yecous autour de toi ça te fait partir dans des délires chelou genre si on te dit que t’es pas un bonhomme tu sors ta teub et tu fais l’hélicoptère. Téma comment je parle c’est ta faute ça tu m’as traumat par papier interposé salement. Bon vas y j’ose même pas essayer de te répondre sur le film mais juste les deux bonasses devant toi t’aurais du leur faire du love dans les toilettes ça t’aurais relaxé un peu et puis franchement les meufs comme ça je connais mon grand reuf il faisait une fête de batard ce weekend avec que de la miche d’école de commerce, trop des pouffiasses de merde mais bonnes t’as vu. Y en a une elle était avec son keum et elle a voulu aller se chauffer dans les couloirs de l’immeuble mais je leur ai mis un double chassé dans le dos en mode Song Kang-ho tellement ils savent pas se tenir ces gros geois-bourg trop en chien. Bah ouais c’est les parties communes mon pote, imagine Madame Joubert elle glisse sur une pote-ca le lendemain matin comment t’explique ça aux funérailles toi. Ah ouais trop goleri ta vanne sur le rouquin sinon !

 

tumblr_m4pp1qWwSy1r853a0o1_500.gif


Bon mon gars je vais te raconter une histoire toute mignonne pour que tu puisses dormir ce soir sans penser au caca et wallah tu la lis pas avec tes potes en vous caressant les cheveux parce que ça c’est pas casher poto faut rester un bonhomme même si c’est dur dans ton ghetto des champs là. L’histoire c’est celle de Madame Ae-ma et en fait je les péta dans un film de 1980 que je viens de voir au festival, Madame Ae-ma là. Mon gars c’est trop des barres parce que le film il est présenté dans la team odeur de scandale mais mon gars je te dis même un clip de Laurie c’est plus chaud sa mère et dans la salle les mecs ils étaient obligés de goleri à chaque fois pour pas montrer qu’ils avaient trop le sum de rater leur bout de chneck hebdomadaire. En plus y avait masse de papis chelou il faisait pas bon être une meuf dans la salle. Moi t’as vu je voulais aller voir le docu d’avant sur les keufs qui vont une opération sexion d’assault sa mère dans un immeuble de rebelles (Two Doors qui a enthousiasmé Nicolas Gilli de Filmosphère) mais j’ai raté la séance parce qu’au do mac ils ont mis dix piges à faire mon mac chicken trop les boules. Y a mon cousin rasta marley qui était allé jeudi pour faire un article sur un site de hispters geeks fans de marteaux coréens chelous mais il avait pas pu à cause de l’interruption de la séance à mi parcours et là le gars il a fait pété la cagnotte au loto foot et je crois maintenant il veut plus écrire que pour Télérama ou quoi donc il est pas allé aujourd’hui. En tout il m’avait dit que ça avait l’air super frais comme film c’est dommage.

 

postfiles7.naver.net


Alors voilà l’histoire mais déjà je te dis le film on aurait dit un mix entre les feux de l’amour et un film de kung fu sauf qu’y a pas de kung fu mais ce que je veux dire c’est que c’est plein de chinois coréens stylés et que les gars ils ont redoublé les voix derrière pour pas se faire chier au tournage. Enfin je sais pas trop parce l’actrice principale y a un truc ambivalent dans son visage, on dirait une tiss-mé mais un mélange de je sais pas trop quoi. En tout cas fraiche ça va, c’est important ça quand tu vas voir un film catégorie série rose ou quoi. Nan honnêtement mon gars les premières minutes tu les passes à peser la viande parce que si c’est pas ta came c’est sûr que tu vas de te faire iéch un truc de ouf lol. C’est un peu comme quand t’accostes un zouz avant de lui payer un grec tu vois, t’évalues l’investissement et le retour quoi. En plus le gars les feintes façon « elles vont ptet se faire un bisou oulala alors que c’est des filles mais vous saurez pas parce que là je filme des chevaux tralalasamère » il fait que ça abusé tellement il se prend pour un Terrence Malick de la caméra. Vas y je te gâche pas tout mais je te raconte quand même parce que de toute manière jamais tu pourras voir le film et puis honnêtement si t’as envie d’un peu de chaleur mon grand reuf il a de la meilleure came sur son disque dur.

 

postfiles1b1.naver.net

 

Donc c’est l’histoire de Madame Ae-ma, une femme mariée mais délaissée genre le pitch de porno des années 80 mais bon pas grave. Son mari jamais il rentre jamais le soir tellement il nique à l’extérieur même si c’est pas vraiment Brad Pitt niveau faciès, le truc c’est surtout qu’elle ça commence à la gratter t’as vu. Ben ouais en plus elle est pas méga relou, genre moderne et c’est pas grave si son keum il fait ses affaires ailleurs parce que elle est trop croque de lui et elle veut juste qu’il la prenne dans ses bras et qu’il lui fasse des bisous et son devoir marital quoi. Lui c’est un batard, il s’en balance et ça l’amuse plus parce que c’est un chasseur et elle c’est son dû, sa propriété, la mère de son gosse quoi. A un moment au début t’as une feinte où tu crois qu’il s’occupe enfin d’elle et tout le monde était là à mater le bout de sein mais quedal et en plus c’est un fantasme le plan suivant c’est un plan large trop triste ou le mec il dort comme un porc et elle elle le regarde désabusée mais comme elle est méga chaude elle prend sa main et se touche un peu avec mais tranquille bon délire CSA.

 

kc 02 24 03

Là soit y a une ellipse soit j’ai pioncé mais elle le chope en flag avec une zoulette et elle part en courant elle se dit qu’elle va pas rentrer pour le punir et tout mais à un moment elle se rend compte que c’est trop pété comme plan ça se trouve il fait une orgie pendant son absence et elle elle est là à s’emmerder avec sa pine-co. Donc elle va quer-cra mais l’autre la retient et lui explique la vie et qu’un mari c’est pas ça qu’il faut pas être une victime et qu’elle peut être son SOS à elle si elle veut se lancer dans des confessions intimes. Bref la pine-co elle a trop raison parce que la mari il balnave vener, il fait le toutou à attendre devant la porte parce que certainement il sait pas se faire ses cordons bleus tout seul ou quoi. Après genre Ae-ma elle rentre méga tard elle explose tous les couvre-feu et lui il est trop vener tu sens qu’il aimerait bien avoir une batte de baseball ou quoi pour se défouler. Voilà ça part en couille et elle invoque le divorce mais je te passe les détails parce que ça va te rappeler tes darons et les psys ils m’ont dit que c’est ptet pour ça que t’as tourné fou la dernière fois. Mais lui c’est comme toi, trop le sum, il va picoler dans un bar et il s’embrouille avec des petits cons du coin sauf qu’au premier direct dans leur face le hipster pédé il se couche à jamais (y a un fondu au rouge super classe sur le mec qui gigote au sol ça fait gagner du temps en scène de procès) et il ramasse huit ans de tôle. Bim, déjà que madame Ae-ma c’était une smicarde du sexe là c’est l’ANPE directe, trop bad mais elle est têtue la bougresse et c’est dans l’adversité qu’on voit les vraies dures donc elle y va chaque semaine à la prison parler à son keum à travers une vitre et elle reste fidèle comme il faut bien.

 

postfiles6.naver.net


Sauf que lui, on sait pas trop pour quoi mais je crois c’est soit la culpabilité qui le ronge quand il voit sa tête de bonne élève de la morale et mariage ou bien un sursaut d’humanité mais en tout cas il lui de se casser et de pas venir le voir. Là il fait le kéké mais il sait ap que dans le bus qui l’amène elle commence a jeter des regards de chiennes de faïence à un jeune beau gosse en blazer pété qui s’appelle Dong-zob ou un truc du genre. Mon gars je te dis Dong-zob c’est cramé c’est un puceau qui se fait un gros trip MILF mais en Corée dans les années 80 ça ça veut dire qu’il arrive pas à lui parler et qui dessine son visage sur les pots en terre cuite qu’il fait pour se relaxer la bistouquette le soir. Mais Ae-ma franchement respect, c’est un modèle de vertu pas comme la Merteuil de La Rochefoucault ou je sais pas quoi. C’est une fille bien et même après un combo délaissée-trompée-abandonnée elle s’accroche encore à son mec comme une ouf. Après le que-tru c’est que ça lui monte au cerveau, y a sa pine-co qui lui fait du rentre dedans de gouines mais elle son gros délire c’est les chevaux. Je te jure mon gars, rien qu’elle kiffe chevaucher, à n’importe quelle heure, en robe, en pantalon, ça donne des montages de malades sur les scènes les plus chaudes du film où ça chevauche de tous les côtés.

 

postfiles2.naver.net

A droite là c'est Dong-zob quand il trouve Ae-ma qui s'était déguisée en fermière roumaine abusée.


Vas-y j’accélère parce que j’ai peur que tu mettes la main dans la caleçon en te rappelant que c’est un film érotique mais je te dis mon gars essaie même pas. Après le délire lesbiens au milieu des chevaux où tu vois même pas un bisou, elle va dans un bar boire un coup et derrière elle y a un couple qui fricotte à l’aise. Là vraiment ça tourne psycho pour elle mon pote elle se met à délirer sur un vieux pécheur puant du rade. C’est chaud sa mère, je crois qu’il lui met une main sur le sein (par dessus la robe) et là on voit qu’elle dort sur le bar. Le papy en scred il a du sentir le coup parce qu’il se rapproche mais Dong-zob il sort de l’ombre en mode super héros c’est ma meuf de quand je serai plus grand pas touche. Lol je goleri là parce que vraiment Dong-zob c’est un naze, il se fait recaler et celui qui finit par empocher le morceau c’est l’ex petit copain de Ae-ma qui s’est marié depuis et qui emménage au-dessus de chez elle. Lui c’est un vrai bonhomme pas un putain de stalker qui t’épies dans les bars. Comme elle fait sa mijorée il part en mode GI Joe, il se fabrique une échelle de fortune et il l’utilise pour atterrir sur son balcon à elle. Après il arrive dans sa chambre et elle fait bien encore genre mais lui ça le chauffe encore plus et on a la première scène olé olé du film. Une demi seconde de téton pour cinquante minutes d’attente, c’est des putains d’ascètes ces coréens des années 1980 tu les lâches sur l’internet du 21ème siècle c’est l’infarctus en deux minutes mdr.

 

postfiles11.naver.net


Après on est repartis pour du blabla sentimental d’hésitation féminine, elle va voir le potier dont elle avait pécho le number, le gars il habite dans une sorte de campement d’artistes gitans du soleil levant où il fait sa poterie relax. Il lui offre un pot avec son portrait c’est trop un naze parce qu’elle dort sur place et que lui il reste quand même puceau. Y a aussi des embrouilles avec sa belle sœur qui s’occupe de son fils et qui la blaire pas, une scène de ouf où elle bave sur la vitre de la prison tellement elle est en chien (et là le mari il est lucide il lui qu’elle a un problème et qu’il peut pas le résoudre) et un passage avec un écrivain trop ré-bou dans un bistrot qui dit qu'on fait tous de l'adultère dans nos tête comme toi qui mate ma soeur alors que tu sors avec Fatima, en gros une sorte de délire de mise en abîme parce que toi t'es là pour un film érotique et que t'as sûrement une meuf qui t'attend à la son-mai. La deuxième fois que l’ex revient par la fenêtre on voit que c’est un batard, il l’a frappe un peu parce qu’il likes it rough mais voilà cheum quand même. Bon là c’est la révélation, elle demande le divorce et l’autre batard de mari il peut faire le canard pleureur elle s’en carre, elle va vivre solo et travailler dans les champs. Dong-zob il finit par la retrouver mais elle elle est pas chaude donc il fait du boudin et il dit qu’il va rester là bas sous la cabane à l’attendre parce qu’il la kiffe grave. Il a vraiment de la chatte ce type cette fois parce que ce soir là il pleut bien vener et elle fait un cauchemar où y a un éclair qui fait cramer la cabane et hurler Dong-zob comme une truie. La meuf elle se réveille en panique et se met à courir dans les champs sous la pluie, y a les branches qui lui déchirent sa robe et ça part en miss tshirt mouillé qui court sous l’averse c’est le moment le plus hot du film, le gros kiff du spectateur de l’époque, genre transparent et tout et ouallah elle est bonne la meuf. Ensuite elle rentre dans la cabane et hop plan large et la lumière s’éteint. Sérieux y a un vieux il s’est levé à moitié sur sa canne et il s’est mis à gueuler tellement il croyait qu’on se foutait de sa gueule qu’il pouvait bien tenir tout le film mais la baise finale y avait pas moyen qu’on lui la coupe. Mais c’est un tour de passe passe à la Jay Jay Okocha, en fait on les voit quand même faire l’amour mais c’est un pas un truc de ouf non plus, c’est sombre et au début c’est filmé à travers les roseaux de la cabane c’est pire que le brouillage canal plus mon frère. Après t’as deux trois plans vite aif et ça se termine sur lui qui lui fait des bisous dans le cou et elle qui kiff ça façon Juliette dans les bras de Roméo. Mon gars j’espère que tu dors parce que la fin elle est trop oldschool cheum, elle a le choix entre son mari qui sort de prison et Dong-zob l’étudiant en art tout croque qui lui propose de venir vivre à Paris et elle choisit son vieux keum tolar. Genre ça se termine sur un plan où elle à nouveau chez elle en madame Ae-ma bien sage et lui il téléphone pour dire qu’il pourra pas rentrer ce soir, c’est le cycle infernal sans échappatoire mais moi je dis c’est un message politique de ouf vas y je t’explique.

 

postfiles12.naver.net

 

En fait le délire c’est qu’en Corée avant c’était des militaires qui dirigeaient tout, genre François Hollande featuring Laurence Parisot featuring Michel Drucker ils étaient partout quoi. En 1979 t’as leur chef qui clamse et pendant un moment on croit que c’est parti pour la démocratie, les partouzes et la décadence. En fait c’est un autre poto de la caserne qui prend le pouvoir sauf que le gars est malin c’est leur futur président de canal plus et il lance une politique avec comme blaze les 3 « s », genre le sexe, le sport et le screen (c’est un écran en anglais) pour tenir les gens éloignés de la politique (Y A UN LIEN ICI). Le gars il avait tout compris franchement 30 ans d’avance bsartek et le réal de Ae-ma woman même s’il aime trop les chevaux et qu’il est prude comme une nonne ben il avait capté l’écran de fumée et il voulait dire à ses potos coréens que le changement de régime c’était pas les clubs échangistes de Paris avec un étudiant en art mais un faux nouveaux départ avec la même équipe de branquignoles avec mensonges et coups de pute en tout genre. 

 

postfiles3.naver.net


Parce que tu vois mecton la vie c’est auch faut pas qu’on se laisse test’ sinon on va finir webmarketeur à prendre de la MDA en votant front de gauche pour s’échapper de la morosité de notre vie de fourmie hipster pourave et désabusée.


A plus gros et même si t’es un grand malade respect pour samedi,


JOY MEANS SICK XV3 REPRESENTS FOR MY PEOPLE

 

 

      postfiles8.naver.net

PS : goleri ton poète de la crotte là, je connaissais pas mais il un bon flow je trouve.

PS2 : ta mère t’envoies du couscous tous les weekends mais comme elle a pas de réponse elle sait ap si tu les reçois et elle s’inquiète grave.

PS3 : mon gars le titre en coréen ça doit vouloir dire femme-centaure ou amazone de la life et parce que v'là les images que tu trouves quand tu le googles. Franchement ça expliquerait bien des choses même si ça reste grave chelou comme trip. Je t'ai imprimé quelques photos cadeau :

 

ec9588ec868cec9881-2

애마부인 1

Partager cet article

Repost 0
Published by Joy Means Sick & Sans Congo - dans Erotique
commenter cet article

commentaires