Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2010 5 18 /06 /juin /2010 12:52

peppermintcandy-copy.jpg

 

 

Peppermint Candy est le second film de Lee Chan-dong, une véritable boule à facettes qui fut tour à tour écrivain, cinéaste et ministre de la culture pendant quelques mois. Un poids lourd donc. Manifs étudiantes, bouquins engagés, films fignolés et lutte contre les quotas sur les productions américaines, un parcours net et sans bavures pour un mec droit dans ses bottes.


Peppermint Candy fait partie de ces films qui s'appuient sur un montage original, ici une histoire qui se déroule à l'envers, dévoilant ainsi le combo implacable qui mène au début du film et à la fin de l'histoire. On fait tourner le mécanisme du suspens à l'envers. Une sorte d'enquête dans le temps, sans enquêteurs à l'écran. Face à des choix aussi osés on est toujours tenté de parler d'exercice de style. Ici il s'agit surtout de répondre à une nécessité: comment vais-je raconter mon histoire? N'oublions pas que le mec a été écrivain: pour lui il ne s'agit pas uniquement d'images et de sons, mais aussi (et surtout) de narration. D'ailleurs cette année il est reparti de Cannes avec le prix du scenario dans ses bagages pour son film Poetry, qui sortira fin août au cinéma.


Le trailer de Peppermint Candy, sorti en 1999 en Corée du Sud avec une bande son déjà bien sympa.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Kim Bong Park - dans Trailers
commenter cet article

commentaires