Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 août 2010 4 26 /08 /août /2010 13:07

trailer-copy.jpg

 

Si le générique est bien écrit en vert, le lien avec le poisson ne semble pas, comme ça, à la louche, significatif. Ou si, peut-être. Enfin bon, Boris Vian a bien écrit Un Automne à Pékin, livre qui ne parle pas d'automne, et encore moins de Pékin. Encore plus salaud: Wild Side qui édite le film abyssal et hypnotique de Nicolas Winding Refn, Valhalla Rising en le sous-titrant Le Guerrier des ténèbres. Vraiment pas sport. Bref, tout ça pour dire que Green Fish (1997), le premier film de Lee Chang-dong, sera en même temps la dernière escale de notre semaine LCD.

 

Le film raconte l'histoire Mak-dong (Han Suk-kyu) qui, au sortir de l'armée, veut se faire du bif et régaler la famille. Il rejoint une petite association de malfaiteurs dirigée Bae Tae-gon (Mun Seong-geun), sans grand fracas, histoire de devenir tranquillement un petit fonctionnaire du crime. Tu es une personne pure lui dira Mi-ae (Shim Hye-jin), la potiche du boss dont il tombera amoureux. C'est vrai qu'il est très gentil. Mais les lois du Milieu, mes amis, vous savez...

 

Comme toujours chez Lee Chang-dong, l'intelligence de la narration, de la composition, du mouvement. Inutile d'aller plus loin, on vous a collé le lien vers Youtube pour voir le film.

 

Ah et juste, Song Kang-ho en petite frappe sèche comme une biscotte, moustache duveteuse, pince crème et chemise bariolée, qui vient vous demander du feu juste après vous avoir bastonné, il n'y a qu'un mot pour le dire tout en faisant le tour de la question : G-E-N-I-A-L. 

 

 

LE TRAILER

 

pas trouvé !

 

 

LE FILM

 

 

 

 

 

LA PLAYLIST DU FILM :

 

John Coltrane et son Quartet, Alabama.

 

 

 

 

Dave Brubeck et son Quartet, Take Five. (pour la roublardise de Song Kang-ho)

 

 

 

 

Quand on voit ce film, l'ambiance fait un peu penser à The Killer de John Woo. Vous vous souvenez de la chanson de Sally Yeh dans le bar ? Et bah ça tombe bien, Mi-ae chante aussi dans un bar.

 

 

 
Et puis un peu de dance pour finir ce trailer et attaquer le week-end. La Bouche, Be My Lover. Ah les productions allemandes des années 90...
 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Kim Bong Park - dans Trailers
commenter cet article

commentaires