Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2010 5 30 /07 /juillet /2010 17:03

failan01_big-copy.jpg

 

Failan (2001) est le deuxième film de Song Hae-seong. Après une première prise en main passée relativement inaperçue avec son Calla (1999), Failan a permis au réalisateur d'accéder à un certain niveau de reconnaissance malgré des débuts poussifs au box-office. Il faut dire qu'en plus de ses qualités intrinsèques, Song Hae-seong s'est donné les moyens de construire quelque chose de vraiment costaud avec l'actrice hongkongaise Cecilia Cheung et le très très très très très grand Choi Min-sik. Une sorte de montée en gamme sympa quoi.

 

L'histoire est celle d'une Chinoise qui immigre en Corée du Sud pour construire sa vie (vous vous souvenez de N.E.P.A.L ?). Elle paye une certaine somme d'argent pour un mariage en blanc afin d'obtenir un permis de travail. Le mari en blanc, c'est une petite frappe incarné à l'écran par Choi Min-sik. Rencontre aux antipodes, simplement.

 

A priori, le film a de quoi réjouir. Il a sûrement ouvert des torrents de larmes parmi les fans les plus inconditionnels. Pourtant, ce film semble aussi porter les stigmates du cinéma mélodramatique classique, fer de lance du pouvoir dictatorial qui a gouverné la Corée du Sud durant la seconde moitié du XXe siècle. Cinéma assez caractérisé dans sa démarche, des réalisateurs de la transition démocratique ont fait des efforts pour en sortir.

 

Au fond ce film, c'est un peu la confrontation suivante : Le Mélodrame contre Choi Min-sik. Qui c'est le boss ?

 

A lundi pour le verdict. Bon week-end !    

 

Le trailer :

 

 

 

Le film :

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Kim Bong Park - dans Trailers
commenter cet article

commentaires