Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2012 6 25 /02 /février /2012 23:23

Titre1-remakes2.jpg


Chaque jour depuis près deux ans, une nouvelle rumeur de remake arrive au bureau de l'agence KBP, le siège de la SARL du même nom, situé juste à côté du Kebab en face du Speedy des 6 routes, à La Courneuve. On est en février 2012 et, vacances scolaires obligent, on a envoyé les mômes et leurs mères à la montagne - la vallée du Terek dans le Grand Caucase paraît que c'est très sympa - histoire de mettre de l'ordre dans nos affaires. Ça a pris du temps, parce qu'en ce moment, on est obligé de se faire un free fight toutes les deux heures pour régler nos différents ou en créer de nouveaux. Choi Min-sik ou Song Kang-ho? Park Chan-wook ou Bong Joon-ho? Nous aussi on a nos débats politiques. Un poing sur les remakes donc.


 

Le premier a avoir soulevé sa jupe devant l'Oncle Sam : My Wife is A Gangster.

 

mywifeisagangster2 copy


On est en 2001 et l'odyssée du film de Cho Jin-gyu l'installe sur le trône du box-office national. Faut dire que l'histoire prouvera qu'un mec qui se fait maltraité par sa meuf, ça fait recette en Corée. Hé ouais, c'est pas le tout de jouer à la bagarre avec des haches et des pieds de biches, à la maison c'est bobonne qui porte la culotte et qui distribue les taloches. Résultat des courses, $31M de dollars dans les caisses pour une mise de départ située entre $1,5M et $2,5M, on salive de l'autre côté du Pacifique. S'en suit une petite bataille entre distributeurs cain-ri et comme souvent Miramax écrase la concurrence avec un lourd chèque de $1,000,000 de dollars, assorti d'un contrat de $150,000 pour la distribution du film sur le territoire américain. Dix ans et quelques rumeurs plus tard - plaçant notamment Queen Latifah dans le rôle de la bien nommée Mantis, le projet dort toujours dans un tiroir quelque part à New York. Ironie de l'Histoire, après deux suites en Corée, le film va être l'objet d'un remake en Chine. Rien ne sert de courir...


Malins comme des Weinstein, notre tout premier article sur le blog, c'était sur ce film, la plume avait encore ses dents de lait à l'époque.

 

 

La fausse belle histoire : My Sassy Girl.

 

myssasygirl2.jpg

 

Généralement, quand les amerloques se tournent vers l'ouest, c'est pour y chercher de la chorégraphie martiale, des enfants fantômes ou de chicots qui explosent ; paraît que c'est ce qu'il y a de plus universel et c'est pas nous qui allons les contredire. Seulement quand la vague  My Sassy Girl vient titiller leurs côtes, ils ont un peu du mal à y rester insensible. Dreamworks allonge $750000 pour en faire un remake avec aux manettes un Gurinder Chadha fraichement auréolé du succès de Joue la comme Beckham. Sur le papier l'idée est bonne, dans les faits ça tergiverse et Gold Circle propose de racheter les droits. L'offre est acceptée et Chadha écarté du projet au profit du français Yann Samuel. Bon le type vient de faire Jeux d'Enfants, c'est pas l'exact opposé de  My Sassy Girl non plus, donc à la base c'est pas si con. Mais au final la sauce ne prend pas et d'un film qui a pété les scores aux box-office en Asie, on arrive à un direct to video aux States. J'vous dit pô ce qui vô arriver à nos Chti's.


 

La grosse affaire : Oldboy

 

oldboypic2.jpg

 

Le dossier est un classique : le film cartonne, le manga aussi, c'est violent, c'est génial, ça reçoit même la bénédiction de Tarantino à Cannes, mais... mais... ça parle coréen et les acteurs sont tous jaunes. Putain, faut faire un remake, sinon les seuls qui comprendront le film Outre-Atlantique seront des types suffisamment cons pour penser que c'est un appel à massacrer ses camarades de classe (mais sans marteau, petite bite). Après Justin Lin, c'est l'ami Stevens Spielberg, décidément attentif à ce qu'il se passe en Corée, qui se penche sur l'affaire et pendant longtemps on parle d'un remake dans lequel il dirigerait Will Smith. Bon, c'est pas qu'on aime pas Stevens, mais quand même ça sent le traquenard, on voit mal le réalisateur de Tintin et Cheval de Guerre faire bouffer un poulpe vivant à Will et encore moins filmer une scène d'inceste. Park Chan-wook disait qu'avec Choi Min-sik il possédait le feu pour Oldboy, et qu'avec Song Kang-ho c'était la glace pour Mister Vengeance, et franchement l'association Spielberg-Smith donne plutôt l'impression qu'on va se retrouver avec une glace aux pop-corns. Ça peut être bon remarque, mais ça va fâcher les fans de la première heure. Quelques mois et pas mal de lignes assassines sur des Skybogs de fans échaudés plus tard, Will Smith dément : il travaille bien sur une adaptation de Oldboy avec Spielberg, mais du manga original, pas du film de PCW (exit le poulpe et l'inceste donc). Au final, beaucoup bruit pour rien, en 2009 c'est la démotivation, Stevie et Will lâchent le projet et offrent deux ans de repos aux fervents défenseurs du film original, qui objectivement se suffit en soi et n'a pas besoin d'un remake, américain ou autre. Quoi ?un remake indien non officiel nommé Zinda ? Putain là je dis pas, ils dansent avec des poulpes ? Ils ont refait la scène du couloir ? Popopop ! Voilà, deux ans de vacances et de déconnades arrêtés net par Mandate Picture qui annonce un remake du film avec Spike Lee en chef d'orchestre et Josh Brolin et Christian Bale (en fait non) Colin Firth (toujours pas) Clive Owen (voilà - enfin pour l'instant) en re-sta. On l'aime bien Spike Lee pourtant, putain Summer of Sam, la 25ième Heure, c'était de la balle. Paraît qu'il a gardé la scène du couloir et que ce sera l'occasion pour lui d'imposer sa special touch, c'est quitte ou double pour toi bro'.

 

 

 


 

 

 

 

L'inévitable : The Host

 

thehost-copy.jpg

 

Ils avaient mis plus de 40 ans pour Godzilla, on ne devrait pas attendre si longtemps pour The Host. Bong Joon-ho l'a confirmé, le remake du film qui a battu Titanic en Corée est dans les starting-blocks du pays aux 50 étoiles. Il paraît que ce sera produit par Gore Vebrinski (le réalisateur des Pirates des Caraïbes et du remake de The Ring), écrit par Mark Poirier (Smart Peoples, Goats) et réalisé par Fredrik Bond (… celui qui a fait ça ?). La fine équipe quoi. Rien de très officiel cependant, nos contacts à Hollywood nous disent que le film est toujours en développement et qu'à ce stade les projets sont assez fragiles. Et Bong Joon-ho il en dit quoi ?


« Je n'ai rien à voir là dedans, mais bon en tant que créateur de la version originale je suis heureux. Si c'est un très bon film je serais content, si c'est naze, je serais content quand même » (Entretion complet ici). Same attitude here dude.


 

Après la J-Horror sauce Ketchup, la K-horror sauce BBQ: Deux Sœurs, Into The Mirror


 

deuxsoeurs-copy.jpg

 

 

The Ring (2002), The Grudge (2004), Dark Water (2005), The Ring 2 (2005), Pulse (2006), One Missed Call (2008). Ils ont d'abord fouillé le Japon, puis ils sont passés à la Corée, méthodiquement : Mirrors (2008), The Uninvited (2009). Bientôt les films d'horreur thaïlandais. Si, si. Mirrors, c'est le remake de Into the Mirror de Kim Sung-ho, et c'est le second de la série de remakes dans laquelle semble s'être lancé Alexandre Aja (après La Colline à des Yeux et avant Pinanha 3D). Pour The Uninvited les frères Guard reprennent la trame du bien plus connu Deux Sœurs de Kim Jee-woon, c'est leur premier et leur dernier long métrage à ce jour, comme quoi on ne lance pas sa carrière en reprenant les films qui ont lancé celles des autres. Par contre on n'a trouvé un court métrage qu'ils ont fait, à l'ancienne.

 

 


 

 

 

Les romances exotiques : Il Mare, Addicted

 

ilmare2-copy.jpg

 

La Corée est connue pour avoir remis au goût du jour les polars noirs ultra violent avec de la vengeance en sauce ? Qu'à cela ne tienne, le premier film à avoir été repris aux Etats-Unis n'est autre qu' Il Mare, renommé six ans plus tard The Lake House, une bluette fantastique avec Keanu Reeves et Sandra Bullock réalisée par Alejandro Alestri qui signait là son unique film au pays du hot-dog. Sur l'original on a écrit tout un bel article et même un trailer bien sympa avec la playlist du film et tous ces trucs qu'on faisait à l'époque où le temps n'était pas de l'argent. Concernant le remake c'est un peu comme pour les actrices des films respectifs : on peut aimer Sandra Bullock, mais on ne peut pas la comparer à Jun Ji-hyun. Addicted c'est un cas un peu particulier et une question d'intégrité : on n'a vu ni l'original ni le remake. Du coup on s'en remet aux pitchs et aux castings. Côté coréen : deux frères inséparables dont l'ainé est marié à une jolie donzelle, troisième roue d'un vélo qui roule tout cool sur la voie du bonheur familial. Tout va bien, ils vivent à trois sous le même toit et s'apportent le petit déjeuner au lit (on en rajoute un peu). Mais un jour l'ainé décide de participer à une course automobile pour pimenter un peu sa vie rose bonbon. Ça ne loupe pas, il a un terrible accident et se retrouve plongé dans le coma. Sauf qu'au même moment, à l'autre bout de la Corée, son frère a lui aussi un accident de voiture, coma et patatra. Inséparables on vous dit, au point que quand le petit frère se réveille, il prétend être l'ainé et le pire c'est qu'il a des arguments qui commence à faire douter la douce. Au casting on a Lee Byung-hun (acteur fétiche de Kim Jee-won, au top dans Bittersweet Life), Lee Mi-yeon (Typhoon, Motel Cactus : Bong Joon-ho était assistant réalisateur là dessus, on en reparlera, peut-être) et Lee Eol (Samaria, Death Bell). Côté Obama maintenant : sans surprise, le pitch est proche, mais les différences sont appréciables. Le petit frère n'est plus le meilleur de pote de l'ainé, mais un vilain pas beau qui vit de magouilles et que la femme n'apprécie pas vraiment, en fait elle aurait même peur de lui, bref c'est un délinquant. Par contre ça ne l'empêche pas d'avoir un accident en même temps que son frère ni ce dernier de se réveiller dans le mauvais corps (mais là y a un truc : ils étaient dans la même voiture!). Beau bordel en perspective. L'ainé est un artiste interprété par Michael Landes (Final Destination 2, c'était donc écrit), le petit frère un repris de justice incarné par Lee Pace (Raisons d'Etat, A Single Man et bientôt dans Twilight 4 et The Hobbit) mais surtout le premier rôle féminin, celui d'une avocate carriériste UMP, a été confié à Sarah... Michelle.. Gellar ! Oh yeah.

 

 

Les dossiers en cours : Hello Ghost, Castaway on the Moon, The Chaser, The Murderer.

 

projets-copy.jpg

 

L'article touche à sa fin mais pas la vague des remakes coréens par les américains. Petit état des lieux des projets en cours. On a déjà parlé d'Oldboy et de My Wife is a Gangster, il faut y ajouter Hello Ghost (Kim Young Taek) dont Chris Columbus (Maman j'ai raté l'Avion, Harry Potter(s), Mrs Doubtfire) refera le portrait, aidé en cela par Karen Croner qui se charge du script. Preuve que le FFCF fait bien son boulot de sélection, au rang des petits nouveaux, sur l'initiative d'une compagnie coréenne cette fois (CJ Entertainment), il y a aussi Castaway on the Moon (Lee Hae-jun), cette fois repris par John Marc Waters (Marc a fait Freaky Friday et Lolita malgrès moi alors que John a une filmographie beaucoup plus intéressante : c'est le poto de Divine, une bombasse qu'il a fait tourner dans des chefs d'oeuvres comme Hairspray ou Female Trouble – paye ton google si tu connais pas, google images ça suffira). Enfin il y a les films de Na Hong-jin, l'enfant prodigue. Warner a lâché 1 million de dollars pour les droits de The Chaser, et pour Yellow Sea/The Murderer, la Fox s'est retrouvée premier gros studio américain à investir dans la production d'un film coréen, paragraphant au passage un contrat évoquant un éventuel remake américain que Na Hong-jin dirigerait lui-même. Comme quoi, avec un marteau, un fémur de bœuf et un club de golf, on peut braquer Hollywood.


 

Les vieilles rumeurs : Symapthy for Lady Vengeance, Mister Vengenace, Failan...

 

rumeurs-copy.jpg

 

Ça fait longtemps que ça traine et c'est jamais bon signe, mais dans un soucis d'exhaustivité, mentionnons quand même que Charlize Theron a du annoncer lors d'une soirée arrosée de 2008 qu'elle produirait le remake de Sympathy for Lady Vengeance et qu'elle jouerait même dedans, « si je suis cap' » aurait-elle dit avant de descendre une bouteille de champ' cul sec. Un an plus tôt, Vadim Perelman aurait confessé à sa maitresse avoir une envie de remake de Failan, il aurait même parler de situer l'action à New-York avec une immigrée russe. Warner Bros aurait continué sa moisson sud-co en s'appropriant les droits de Mister Vengeance, histoire qu'il n'y ait pas de jaloux dans la trilogie de PCW. Marc Foster (Quantum of Solace, Neverland) aurait signé sur une serviette du Hard Rock Café de LA un contrat l'obligeant à réalisé le remake « in english language » de Die Bad de Ryu Seung-wan pour Universal. Un remix de A Dirty Carnaval (Yoo Ha) serait aussi à l'étude chez CJ Entertainment et Sparkler Entertainment et, les yeux éclatés et la neige dans le pif, un journaliste aurait entendu dire que quelqu'un allait faire un remake de Thirst et que quelqu'un d'autre aller faire un remake de Mother. C'était à Cannes, en 2009, et ce qu'il y a de vrai c'est que Thirst est co-produit par Focus Feature qui doit bien avoir coché l'option « droit pour le remake » sur le contrat de coprod.


 

 

Quelques remakes coréens :

 

remakeKOR-copy.jpg

 

On finira en citant quelques projets de remakes coréens de films étrangers : City of Damnation de Kim Dong-won qui reprend Infernal Affairs sur le ton de la comédie, A Better Tomorrow de Song Hae-sung, un remake du film du même nom de John Woo, ce même John Woo qui produit lui même le remake coréen de The Killer qui sera réalisé par John H. Lee (Into The Fire, A Moment To Remember) avec en tête d'affiche Jung Woo-Sung (le bon de Le Bon, La Brute et le Cinglé), le tout en anglais bien sûr.

 

 

 

SUPER BONUS : 

 

Mais tout ça, tout cet article, ce n'est finalement que pour en arriver là, le moment de vous présenter la première co-production indo-pakistanaise, ladies and gentlemen, I give you : Awarapan, the remake of Kim Jee-woon's Bittersweetlife. Please jump directly to 1:52:30 if you don't believe me. It's wonderful.

 

 


 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Joy Means Sick & Sans Congo - dans Articles transversaux
commenter cet article

commentaires

omnitech reviews 08/12/2014 13:13

This one couple has both immense stardom and talent running through their veins. They are so good and can be said one of the best celebrity couple at the period. They have done a lot of goodness by adopting a lot of children.

Joy Means Sick 09/03/2012 09:10

Tout ce que l'on sait, c'est que The Chaser version US est officiellement en "développement" et que finalement ça ne veut pas dire grand chose. Ils ont mis des scénaristes sur le coup et ils
essaient de réunir casting et équipe technique. A mon avis Di Caprio s'est juste dit intéressé par le projet, rien d'officiel encore et va au moins falloir attendre 2014 avant d'en voir le bout du
bout de la queue.

C'est que c'est une grosse et lourde machine Hollywood, faut le temps que les rouages se mettent en branle. Quand tu vois ce qui se passe avec Oldboy...

Merci pour le petit brief sur A Better Tomorrow, "film de gangster honnête" c'est déjà mieux que ce que j'espérais, je vais peut-être pousser la curiosité jusqu'à lancé le film.

Mais bon, mes remakes préférés ça reste ceux de Bollywood !

I.D. 08/03/2012 20:28

Il va se faire ou non le remake de The Chaser avec Leo Di Caprio ? J'en peux plus d'attendre toutes ces bouses.

Plus sérieusement. J'ai vu le A Better Tomorrow sudco. Très très vite fait. Ca reste tout de même un film de gangster honnête. On retrouve tout les poncifs du polar à la coréenne jusqu'aux "belles
gueules" qui tiennent le haut de l'affiche. La réal' se tient pour ce genre de prod' même si ça chie dans l'action. La photo, toujours aussi nickel. Les prestations, bon on repassera. Du coréen
quoi.

Sans ça, un film vite oubliable. C'est un divertissement convenable sur le moment mais qui malheureusement ne marque pas.

F.H.R 26/02/2012 17:40

Ne pas oublier le cas Bittersweet Life: adaptation commandée puis écrite courant 2007, annonces et rumeurs de casting (Denzel Washington) en 2009, et depuis, plus rien.
Remake mort et enterré, donc.

audricg 26/02/2012 15:42

je viens de voir la bande annonce...(bobo les yeux)
je te laisse voir le film en entier afin de de confirmer qu'il s'agit d'un remake.