Samedi 27 octobre 2012 6 27 /10 /Oct /2012 01:05


Children, de Lee Kyu-Man. Children… raconte l’histoire d’un fait divers qui a marqué le pays au début des années 1990. Le 26 mars 1991, cinq enfants disparaissent du côté de Daegu, au sud-est du pays, alors qu’ils étaient partis jouer du côté d’un mont environnant pour attraper, nous dit-on, des grenouilles – koreanfilm.org précise qu’il s’agissait de salamandres, la nuance est importante, vous verrez. Onze ans sont passés sans qu’on retrouve leur trace. Au début des années 2000, leurs os sont retrouvés dans les alentours de leur hameau. On découvre des traces de torture qui laissent […]
Par Joy Means Sick & Sans Congo - Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Mercredi 24 octobre 2012 3 24 /10 /Oct /2012 19:16


Doomsday Book, Yim Pil-sung & Kim Jee-woon, 2012 Sans Congo mon ami, Me voici de retour sur la plage de Cayo Largo où je prends soin de vivre dans une perpétuelle gueule de bois en mémoire de ce fol été que nous passions ici il y a déjà deux ans (lien vers l'épisode précédent : Natural City). L’endroit est toujours aussi charmant et si notre monde était à son tour menacé par une boule de billard géante, c’est certainement ici que je viendrais fêter la vie une fois pour toute. Voici d’ailleurs qu’on m’apporte mon cinquième mojito de l’après-midi et je me demande bien ce qui pouvait être si […]
Par Joy Means Sick & Sans Congo - Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Lundi 15 octobre 2012 1 15 /10 /Oct /2012 14:36


Festival du Film Coréen à Paris - Programme LE SITE DU FESTIVAL Sans Congo se releva lamentablement en essayant de rester digne. La douleur commençait à se propager le long de sa colonne vertébrale ; il le savait, cette douleur finirait par transmuter, au terme d’une réaction chimique qu’il maudissait déjà, en sanglots pathétiques ; il pensa très fort à sa mère. Ses nouveaux clients, de jeunes impudents en doudoune Moncler qui s’étaient empressés de saisir leurs Smartphones pour claironner dans la cyber-galaxie la misère du pauvre homme, ne voulaient pas payer les places de scooter que […]
Par Joy Means Sick & Sans Congo - Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Dimanche 15 juillet 2012 7 15 /07 /Juil /2012 10:20


Fantasmes – Jang Sun-woo – 1999 « She tried to kiss me but I walked away Went back to my planet and called it another day Call it another way of being in love Or call it being afraid of being lonely » « I’ll miss you Miss Brooke ! » lança Joy Means Sick en donnant en une petite tape sur le postérieur de l’hôtesse d’accueil de l’établissement spécialisé de Santa Barbara. Jenna avait les larmes aux yeux, un décolleté plongeant et la gorge serrée. « Oh don’t be like that, I might come back you know ». Il dévisagea la jolie poupée tremblotante avec un sourire étudié et se dirigea d’un pas […]
Par Joy Means Sick & Sans Congo - Voir les 1 commentaires - Ecrire un commentaire
Dimanche 1 avril 2012 7 01 /04 /Avr /2012 19:20


Antarctic Journal, Yim Pil-sung, 2005 Le commissaire Delauge avait finalement décidé de vider les bureaux des agents O'Meensick et San-Congo. Après près de cinq mois sans nouvelles du petit agent basané qu'il aimait appeler Congo-San en référence à ses penchants asiatiques, John O'Meensick avait à son tour disparu des radars, laissant derrière lui une tonne d'enquêtes en cours, de stickers griffonnés, de dvds étiquetés, de moleskines balafrés. Ces deux là filaient en mauvais coton et le commissaire se torcherait avec. A vouloir trop vouloir titiller la lune ils avaient fini par se mettre […]
Par Joy Means Sick & Sans Congo - Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Dimanche 26 février 2012 7 26 /02 /Fév /2012 00:23


Chaque jour depuis près deux ans, une nouvelle rumeur de remake arrive au bureau de l'agence KBP, le siège de la SARL du même nom, situé juste à côté du Kebab en face du Speedy des 6 routes, à La Courneuve. On est en février 2012 et, vacances scolaires obligent, on a envoyé les mômes et leurs mères à la montagne - la vallée du Terek dans le Grand Caucase paraît que c'est très sympa - histoire de mettre de l'ordre dans nos affaires. Ça a pris du temps, parce qu'en ce moment, on est obligé de se faire un free fight toutes les deux heures pour régler nos différents ou en créer de nouveaux. […]
Par Joy Means Sick & Sans Congo - Voir les 6 commentaires - Ecrire un commentaire
Dimanche 5 février 2012 7 05 /02 /Fév /2012 20:04


Une fois n'est pas coutume, c'est un film sud-co qui emporte le gros lot à Clermont. Guest, de Ga Eun Yoon, grand prix de la séection internationale, est un bon court métrage, franchement pas fou non plus, mais dont le succès montre encore une chose : ce qui semble classique aux amateurs de films coréens possède encore un goût d'exotisme agréable pour le reste du monde. Halyu, Drama, K-pop, K-horror, Park Chan-wook et Kim Jee-won aux US, Samsung et j'en passe, la Corée s'exporte en masse en temps de crise et, même à Clermont, le pays du matin calme avait deux films en compétition dans […]
Par Joy Means Sick & Sans Congo - Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Lundi 23 janvier 2012 1 23 /01 /Jan /2012 11:21


An 2042. Joy Means Sick erre parmi les ruines de ce qui fût autrefois le siège de la maison d'édition KBP, cinquante-six étages de verre et d'acier désormais étalés dans le chaos d'une ville morte, le Grand Tremblement avait vraiment tout foutu en l'air. Vêtu d'un épais manteau et d'une écharpe qui lui protège le nez et la bouche, il progresse difficilement vers un point culminant tandis que le vent violent joue avec d'anciens numéros de Des Bons, des Brutes et des Cinglés, le magazine avec lequel tout avait commencé, celui qui était né du blog du même nom au début du siècle. Cela fait […]
Par Joy Means Sick & Sans Congo - Voir les 3 commentaires - Ecrire un commentaire
Samedi 3 décembre 2011 6 03 /12 /Déc /2011 13:14


Alors lui, ce n'est pas un petit poisson, 17 films au compteur sur Imdb, autant vous le dire tout de suite, on ne pas pas s'étaler à chaque fois, et ça ne va pas être évident parce que c'est sûrement le chef op' le plus présent sur le blog. Par contre, à l'exception de Kwak Kyung-taek il ne semble pas avoir tissé de liens particuliers avec tel ou tel réalisateur, ce qui donne une filmo assez éclectique et parfois inégale. Fly Low, Kim Sion, 1998 Un screenshot, un lien, le tri sélectif a parlé. Le film a l'air pas mal, c'est le premier et le dernier de Kim Sion, difficile d'en dire plus. […]
Par Joy Means Sick & Sans Congo - Voir les 2 commentaires - Ecrire un commentaire
Dimanche 27 novembre 2011 7 27 /11 /Nov /2011 12:33


Lee Sung-je Cette fois-ci, en introduction, on ne parlera pas d'Hong Sang-so. D'ailleurs on va la faire courte, au programme de la semaine nous avons le chef opérateur attitré de Na Hong-jin : Lee Sung-je, et Hong Kying-po, plus ou moins indirectement qualifié de drogué pour son travail sur M de Lee Myung-se par Epikt dans une de ses listes sur SensCritique. Mais pour Hong Kying-po, c'est juste du teasing. Ici on va parler de Lee Sung-je. On l'a dit, c'est le chef opérateur de Na Hong-jin, un type qui a donc beaucoup filmé Seoul, de nuit, avec généralement deux mecs qui courent à bal' […]
Par Joy Means Sick & Sans Congo - Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire

T'as lu un truc génial mais tu sais plus où ?

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés