Mercredi 6 octobre 2010 3 06 /10 /Oct /2010 20:35


Observations : A l’ouverture du film, deux femmes en blanc dansent dans un espace qui semble aménagé pour un rituel de sacrifice, un truc chelou, une sorte de rite de purification que l’on déduit de la blancheur des robes qu’elles portent. La chorégraphie s’effectue sous une musique planante, déstructurée, à base de percussions, de cloches, de flûtes. J’attends qu’une vache entre dans le cadre et me prépare à exercer mon pouvoir de police pour la salubrité publique (L2122-2 Code général des collectivités territoriales). La vache ne vient pas. Encore une occasion ratée. Une sorte de […]
Par Kim Bong Park - Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Mercredi 6 octobre 2010 3 06 /10 /Oct /2010 08:55


T'as..T'as voulu clasher M.I.N.S.I.K ? T'es..T'ess...T'es...T'es..T'es..T'es dans la merde ! Après Choi Min-sik, la fin de tout style possible. Dans Failan, malgré une réalisation en 2001, ça fouette les années 90 : les rythmes endiablés de la dance, les tenues vestimentaires qui se remettent peu à peu du traumatisme des années 80, les salles de jeux flingués infligeant de l'arcade Capcom aux masses populaires. Et pour la Corée du Sud on ajoutera une petite crise financière matérialisée à la fin de ce court extrait par la chute du panneau de l'ANPE locale. Bref, une époque pour […]
Par Kim Bong Park - Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Lundi 4 octobre 2010 1 04 /10 /Oct /2010 23:36


Land of scarecrows, Tah Gyeong-roh Encore une soirée de chien pour Carter San-Congo. Son commandant lui a ordonné de faire une petite descente dans le Quartier Latin, au Reflet Médicis plus exactement. S’il y avait bien quelque chose qu’il ne supportait pas, c’était de changer les couches de la marmaille. Entre collègues, c’est ainsi qu’ils qualifiaient les rondes dans le cinquième arrondissement de Paris. Carter participait innocemment à une énième discussion sur les favoris au ballon d’or 2010 lorsqu’une vieille bourgeoise défraichie alerta le commissariat - « l’Epave » pour les adeptes […]
Par Kim Bong Park - Voir les 2 commentaires - Ecrire un commentaire
Lundi 4 octobre 2010 1 04 /10 /Oct /2010 01:04


Lien vers le résumé de l'épisode précédent.: le trailer / le début de l'enquête Lien vers notre article sur My Sassy Girl, le coup précédent de Kwak Jae-young Fiche technique : les suspects - Kwak Jae-young : réalisateur et scenariste, se fait vraiment plaisir, au point de devenir fou et dangereux? - Jun Ji-hyun : toujours aussi fan, peut-être un peu moins fraîche, et un début de double menton coupable. - Jang Hyuk : méritait-il qu’on trahisse pour lui le grand Cha Tae-Hyeon ? Tout cela n’aurait dû être qu’une bête histoire de suicide, une belle pousse emportée par le vent du haut d’un […]
Par Kim Bong Park - Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Vendredi 1 octobre 2010 5 01 /10 /Oct /2010 07:30


" A une époque où le vin était encore d'usage récent en Europe, les femmes du Midi européen étaient de temps en temps saisies du phénomène orgiastique et dyonisiaque que les Romains redoutaient plus que tout, comme une monstruosité étrangère qui bouleversait la sensibilité romaine: c'était pour eux comme une trahison à l'égard de Rome, comme une incursion de l'étranger". Carter San-Congo jeta le livre qu'Elena, la jeune strip-teaseuse russe, lui avait offert un soir où il l'avait raccompagnée chez elle, un minable taudis du chinatown local. Dans une atmosphère suffocante et lourde, il […]
Par Kim Bong Park - Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Mercredi 29 septembre 2010 3 29 /09 /Sep /2010 23:22


Friend (2001) est le troisième film Kwak Kyung-taek, un SCS (sud Coréen du sud), à ne pas confondre avec un CSC. A Busan on a un accent au moins aussi tricard que dans le sud de la France. Et comme nous sommes des bâtards de barbares, nous allons majestueusement inscrire la première auto-citation de notre jeune histoire. A l'époque, lors de notre article sur le TOP 10 du box-office en Corée du sud, nous écrivions (cliquer ici), à propos de Friend, en huitième position : " C’est l’histoire de quatre amis, dont nous suivons les pérégrinations au travers des différents âges de la vie. La […]
Par Kim Bong Park - Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Dimanche 26 septembre 2010 7 26 /09 /Sep /2010 21:09


L'émission Masse critique a reçu ce dimanche 26 septembre Choe Junho, le directeur du centre culturel coréen à Paris. On y traite de la diffusion (et / ou exportation, si ce terme ne heurte pas les plus sensibles) depuis une décennie, des éléments culturels sud-coréen. Voici le lien vers le podcast : cliquez ici. Et comme d'habitude, on étoffe les sujets évoqués durant l'émission : Boys Over Flowers, gros drama BCBG à succès sudco inspiré d'un manga japonais. Si vous voulez suivre les aventures de l'éphèbe Go Jun-pyo, on a collé le pilote de la série. C'est du Gossip Girl en un peu plus […]
Par Kim Bong Park - Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Dimanche 26 septembre 2010 7 26 /09 /Sep /2010 17:40


Fiche technique onirique : Réalisation et scenario : Kim Tae-Yong & Min Kyu-Dong, deux réalisateurs et deux étudiants tout juste sortis de l’œuf et tout ce qu’il y a de plus péteux. Min Kyo-dong : « nous nous étions trop orgueilleux pour accepter la suite d’un médiocre film d’angoisse » ou « après une semaine de débat virulent, on s’est mis d’accord : la bouteille est affreuse, mais le vin sera bon ! ». Le genre de types méprisants à qui on s’hasarderait bien volontiers à péter le nez lors d’une soirée arrosée. Mais purs et sains comme nous le sommes nous ne jugeons pas sur les interviews […]
Par Kim Bong Park - Voir les 3 commentaires - Ecrire un commentaire
Vendredi 24 septembre 2010 5 24 /09 /Sep /2010 21:22


Si vous tapez Memento Mori sur Google, vous allez tomber sur la page Wikipedia non pas du film mais du genre artistique associé à l’expression latine. « Souviens-toi que tu mourras » : piqure de rappel qui va droit au but : on va tous crever, pas la peine de se prendre trop au sérieux. Et dans le domaine de l’art certains tympans feraient bien de se faire percuter rapidement par cet écho antique. Pour nous, Memento Mori, ce sera le film de Kim Tae-yong et Min Kyu-dong. Un film qu’il est difficile de détacher totalement de son titre et de ses résonnances mais qui évidemment n’y est pas […]
Par Kim Bong Park - Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Mardi 21 septembre 2010 2 21 /09 /Sep /2010 22:28


" Tout est mouvement. La pensée est un mouvement. La nature est établie sur le mouvement. La mort est un mouvement dont les fins nous sont peu connues. Si Dieu est éternel, croyez qu'il est toujours en mouvement ! Dieu est le mouvement, peut-être. Voilà pourquoi le mouvement est inexplicable comme lui ; comme lui profond, sans bornes, incompréhensible, intangible. Qui jamais a touché, compris, mesuré le mouvement ? Nous en sentons les effets sans les voir. Nous pouvons même le nier comme nous nions Dieu. Où est-il ? Où n'est-il pas ? D'où part-il ? Où en est le principe ? Où en est la fin […]
Par Kim Bong Park - Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire

T'as lu un truc génial mais tu sais plus où ?

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés